2011 « Il se peut que la beauté ait renforcé notre résolution / Masao Adachi »

———————————————————————————————————————–

EXTRAIT

———————————————————————————————————————–
Premier portrait de la collection imaginée par Nicole Brenez et Philippe Grandrieux.
Un film de Philippe Grandrieux.
———————————————————————

PRIX / AWARDS

_ « GRAND PRIX DU DOCUMENTAIRE – RÉSISTANCE CULTURELLE »
Festival de TRIPOLI / Liban (novembre 2013).
_ « NEW VISION AWARD »
Festival CPH:DOX à Copenhague (octobre 2011).
_ « GRAND PRIX EXPÉRIMENTAL – ESSAI – ART VIDÉO »
Festival CÔTÉ COURT à Pantin en Seine-Saint-Denis (juin 2012).
———————————————————————
Plus de 40 festivals ont sélectionné le film

>>> TOUS LES FESTIVALS

———————————————————————

>>> PRESSE

Article du New York Times…
———————————————————————-

PRESSE WEB  

http://specchioscuro.it/probabilmente-la-bellezza-ha-rinforzato-il-nostro-proposito/
http://www.lolajournal.com/2/bright_darkness.html
———————————————————————

PRODUCTION

Epileptic / © EPILEPTIC FILM 2011
Avec l’aide du Centre national des arts plastiques (Image/Mouvement) Ministère de la Culture et de la Communication
Et le soutien de la Région Île-de-France

logo_CNAPssfdrvb

logo_i-de-france_ssfdrvb

FICHE TECHNIQUE

Durée : 74′ / couleur / sonore 
Format de projection : DCP 1,85  2K  24 Sps

Son : 5.1 mono > au centre de l’image / pcm à 8
VO anglais/français/japonais
ST anglais – français – espagnol – japonais

 

40X60_rvb

———————————————————————

Notes à propos de la collection :

« Il se peut que la beauté ait renforcé notre résolution »* veut rendre hommage aux cinéastes connus et inconnus qui ont participé, avec des fusils, des caméras ou les deux simultanément, aux luttes de résistance et de libération tout au long du 20ème siècle. Auteurs impavides et souvent héroïques, exemples de pertinence et de courage grâce auxquels le cinéma tutoie l’histoire collective, les cinéastes des luttes de libération, aux trajets souvent romanesques, sont aussi ceux qui ont le plus encouru la censure, la prison, la mort et aujourd’hui, l’oubli. Nicole Brenez

 

*En réponse à la série magnifique d’André S. Labarthe et Janine Bazin « Cinéastes de notre temps » inaugurée en 1964 sur la première chaine de télévision.
À propos de « Cinéastes de notre temps », dans un texte donné au Monde en 1972, André Labarthe précisait : « Dès le début, pour la fabrication des émissions, nous avons fait appel à des hommes – cinéastes ou critiques – qui aimaient et connaissaient le cinéma … Ni codes, ni contraintes formelles… C’est en cela que réside l’extraordinaire vitalité de cette collection portée par le désir… »
Ainsi, Nicole Brenez et Philippe Grandrieux souhaitent que ces portraits soient réalisés « sans codes ni contraintes formelles » et par des cinéastes ayant une relation privilégiée (humaine, esthétique, politique, ou les trois simultanément) avec ceux des luttes de résistance.
———————————————————————

Notes à propos de Masao Adachi

« Réalisateur, scénariste, critique, théoricien, poète, acteur, activiste, prisonnier politique… Masao Adachi possède de multiples facettes dont chacune se reflète dans son indéfectible combat contre toutes les formes d’oppression. Né à Fukuoka en 1939, il est une figure cardinale de la contre-culture japonaise des années 60/70. Fasciné par le mouvement surréaliste…
Le Bus de la révolution passera bientôt près de chez toi. Écrits sur le cinéma, la guérilla et l’avant-garde. (1963-2010). Auteur Masao Adachi, préface de Nagisa Ôshima. Édition établie par Nicole Brenez et Gô Hirasawa, traduit du japonais par Charles Lamoureux, éditions Rouge Profond, octobre 2012.
En savoir plus

 

Couv2


———————————————————————
———————————————————————

Plus d’informations sur Philippe Grandrieux

FILMOGRAPHIE (français)
FILMOGRAPHY (english)
Entretien sur SPECCIOSCURO par Lorenzo Baldassari / septembre 2015 (english / italiano)
Entretien sur CINENTRANSIT par Chloé Masotta / mars 2010 (español)
http://www.grandrieux.com/
 

 

 

 

 

Comments are closed.