2015 Meurtrière / film et performance

Meurtrière de Philippe Grandrieux est le second mouvement d’une trilogie qui nous rapproche d’un corps comme revenu du fond des âges, un corps archaïque que l’on ne connaît pas* et qui pourtant ne cesse de projeter en nous son ombre, son inquiétude. Chaque mouvement, White Epilepsy, Meurtrière, Unrest, est constitué d’une performance et d’un film.

* « La vie nue (zôè), désigne chez les Grecs le simple fait de vivre, commun à tous les êtres vivants (animaux, hommes ou dieux), cette vie est distincte de la vie qualifiée (bios) qui indique la forme ou la façon de vivre propre à un individu ou à un groupe. » 
Homo Sacer, Le pouvoir souverain et la vie nue. Gorgio Agamben  
———————————————————————————————————————–
The theme of this trilogy is «bare life».  «The Greeks […] used two terms [for life]: zoē [«bare life»], which expressed the simple fact of living common to all living beings (animals, men, or gods), and bios [«qualified life»], which indicated the form or way of living proper to an individual or a group.»  It was in the context of this concept of «bare life» as developed by Giorgio Agamben that I wanted to come closer to a body that stands outside of any symbolic taxonomy that would trace upon that body the lines of our affiliation to the human community; to come closer to the living, to life – «bigger, stronger than everything» – that gathers together in one opacity, one enigma, the destiny of men and animals. Each movement White Epilepsy, Meurtrière as Unrest consists of a performance and a film.

 PERFORMANCE

Avec les danseuses : Émilia Giudicelli, Vilma Pitrinaite, Hélène Rocheteau, Francesca Ziviani

BANDE ANNONCE / TRAILER

DESCRIPTIF DE LA PERFORMANCE

Un texte de Manuela Mogaine
———————————————————————————————————————–

PROGRAMMATION

WHITNEY MUSEUM OF AMERICAN ART / NEW-YORK
18 octobre 2013 > Présentation en avant-première de la version performance de Meurtrière
Curator Jay Sanders.
Cette présentation a eu lieu dans le cadre d’une carte blanche offerte à Philippe Grandrieux lors du festival Walls and Bridges organisé par la Villa Gillet. Présentation suivie d’une discussion autour du travail de Philippe Grandrieux avec la philosophe américaine Avital Ronell.
PHARE, CCN DU HAVRE HAUTE-NORMANDIE Direction Emmanuelle Vo-Dinh
29 janvier 2014 > Présentation de la version performance de Meurtrière dans le cadre du festival de danse Pharenheit
———————————————————————————————————————–

PRODUCTION

Une performance (180′) produite par Epileptic
Avec le soutien du Phare, CCN du Havre Haute-Normandie

aff site_performance

 
 
 
 
 
 
Image extraite de la version performance de Meurtrière

FILM

Avec les danseuses : Émilia Giudicelli, Vilma Pitrinaite, Hélène Rocheteau, Francesca Ziviani

BANDE ANNONCE / TRAILER

Meurtrière_film_WEB
Image extraite de la version film de Meurtrière
———————————————————————————————————————–

PROGRAMMATION

FID Marseille
Juillet 2015 > Première mondiale en compétition internationale de la version film de Meurtrière
Autres programmations :
2015 : FNC MONTREAL / ZINEDI BILBAO / Festival de Cine Europeo SEVILLE
2016 : RENCONTRES INTERNATIONALES, Gaîté Lyrique, Paris,  FESTIVAL OF THE MOVING IMAG NEW YORK / IFFR ROTTERDAM / FICUNAM MEXICO / 35th IKSV ISTANBUL
2016 : FilmMADRID / Mention spéciale du jury dans la catégorie Avant-garde
http://filmadrid.com/palmares-filmadrid-2016
2016 : Programmation de Meurtrière accompagnée de rétrospectives avec les derniers films de Philippe Grandrieux (Sombre, La Vie nouvelle, Un lac, Malgré la nuit, White Epilepsy, Il se peut que la beauté… Masao Adachi :
 JEONJU IFF / 57th THESSALONIKI IFF
2016 : LE DIAGONALE/Montpellier, film suivi d’un débat entre Christian Rizzo, chorégraphe et directeur de l’ICI- CCN de Montpellier et Philippe Grandrieux. Séance animée par Vincent Deville, Maître de conférences en cinéma à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.
2018 : CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE (sept et oct) dans le cadre d’une rétrospective consacrée à Philippe Grandrieux. Avec les projections de Sombre, La Vie nouvelle, Un lac, Malgré la nuit, White Epilepsy, Meurtrière et Unrest.

INSTALLATIONS

Installation mono écran avec White Epilepsy :
2014 : NEDERLANDS FOTOMUSEUM/Rotterdam (14 septembre 2013 > 5 janvier)
Dyptique avec White Epilepsy et Meurtrière :
RADCLIFFE INSTITUTE, HARVARD UNIVERSITY, Cambridge USA (mars 2016)
 Trois installations mono écran de White Epilepsy, Meurtrière, Unrest
+ The Scream
une installation constituée de onze projections

Dans le cadre de l’exposition intitulée The Bare Life (La Vie nue)
organisée par 
THE EMPTY GALLERY/Hong Kong (septembre et octobre 2019)
———————————————————————————————————————–

PRIX

Prix FNC LAB  au FNC Montréal
Octobre 2015 > Catégorie longs métrages expérimentaux 
Mention spéciale du jury dans la catégorie Avant-garde au Festival FilmMADRID
Octobre 2015 > Catégorie longs métrages expérimentaux 
———————————————————————————————————————–

PRESSE WEB

http://specchioscuro.it/meurtriere/
http://www.abraslecorps.com/pages/magazine.php?id_mag=245
———————————————————————————————————————–

FICHE TECHNIQUE

Titre : Meurtrière
Auteur Réalisateur : Philippe Grandrieux
Société : EPILEPTIC , productrice Annick Lemonnier
Durée : 63 minutes – couleur
Son : 5.1 –mono centre image
Support de diffusion DCP – 21i/s
 Avec :
Émilia Giudicelli, Vilma Pitrianite, Hélène Rocheteau, Francesca Ziviani
Image et son : Philippe Grandrieux
Assistant caméra : César Décharme
Chef électricien : Franck Barrault
Casting, régie, direction de production : Annick Lemonnier
Montage : Philippe Grandrieux et Corinne Thévenon
Musique originale  : Ferdinand Grandrieux
Design sonore : Philippe Grandrieux
Post production : César Décharme
Conformation : Arnaud Chelet
Mixage & Mastering son Emmanuel Soland
———————————————————————————————————————–

PRODUCTION

Un film (63′) produit par Epileptic
Avec le soutien
– du CNAP, Centre national des arts plastiques (Image/Mouvement) Ministère de la culture et de la communication
– du Phare, Centre Chorégraphie National du Havre Haute-Normandie / Direction Emmanuelle Vo-Dinh
– et du CNC, Centre national de la cinématographie et de l’image animée
– Contribution financière
Visa d’exploitation n° 136.848
© EPILEPTIC – 2015
———————————————————————————————————————–

NOTES À PROPOS DE MEURTRIÈRE / la performance et le film

L’objet de Meurtrière c’est La Chose. La Chose est insensée, folle, intenable, hystérique, grotesque, phobique, dangereuse, brutale, dévorante, sauvage, sexuelle, imprévisible, sidérante, frénétique, atroce, inquiète, effrayante, extatique, désirable, vulgaire, perverse, embarrassante, impudique, nerveuse, obscène, sacrée, sacrifiée, furieuse, meurtrière. Mais avant tout, La Chose est sans intention.
Philippe Grandrieux

The theme of Meurtrière is Das Ding. Das Ding is senseless, insane, intolerable, hysterical, grotesque, phobic, dangerous, brutal, consuming, wild, sexual, unpredictable, staggering, frenetic, atrocious, anxious, frightening,ecstatic, desirable, vulgare, perverse, embarrassing, shameless nervous, obscene, sacred, furious, murderous. But first, without intention.
Philippe Grandrieux
———————————————————————————————————————–
———————————————————————————————————————–

Plus d’informations sur Philippe Grandrieux

FILMOGRAPHY
FILMOGRAPHIE
Entretien sur SPECCIOSCURO par Lorenzo Baldassari / septembre 2015 (english / italiano)
Entretien sur CINENTRANSIT par Chloé Masotta / mars 2010 (español)
http://www.grandrieux.com/

 

­

­­


Comments are closed.